Abbas Ben Cheikh (de 1982 à 1989)

1982 – 1989

A marqué son passage par un travail de renouveau des structures de la Mosquée en créant une deuxième salle de prière et en augmentant le nombre de services.

Il a permis à la Mosquée d’une part de bénéficier d’un budget spécifique provenant du ministère des Habous de l’Algérie et d’autre part de se doter d’un corps d’imams dont le nombre est resté le même aujourd’hui (80).

Il intervint pour régler le douloureux problème de divorce de familles bi-nationales en défendant le droit des mères françaises dont les enfants avaient été amenés en Algérie après le divorce. Il Intervint également pour faciliter le séjour en Algérie de nombreux Français-Musulmans qui avaient quitté l’Algérie depuis 1962.

Il anima de nombreux congrès dans plusieurs régions de France (Lille, Lyon …).