Le message du Recteur en ce premier jour du mois de Chaabane

En ce premier jour du mois de Chaabane, l’un des quatre mois sacrés et qui précède celui du Ramadan, je présente mes meilleurs vœux de santé à tous les musulmans comme à tous nos concitoyens.

Confrontés à la crise sanitaire, les imams et moi-même avons choisi, avant même les décisions gouvernementales, de fermer nos mosquées afin de préserver la santé et la vie de nos coreligionnaires musulmans, celles de notre société et ainsi par prolongement celles de toute l’humanité. Cette décision si difficile était impérative. Elle fut prise avec tristesse, mais détermination.

Nos valeurs islamiques rendent la vie humaine sacrée. Nous n’avons eu de cesse de rappeler et d’insister sur cette notion fondamentale.

Je suis rassuré de savoir que notre société prend son mal en patience en ces temps difficiles. Mes chères sœurs, mes chers frères, je souhaiterais justement vous rappeler l’importance de la patience en Islam. As-Sabr est une valeur qui fait partie des pratiques religieuses, une lumière incandescente qui nous initie à l’endurance et au pardon. Allah nous met devant l’épreuve et ainsi, par notre patience et par notre capacité à nous élever spirituellement, nous Lui apportons la preuve de notre croyance et de la confiance que nous plaçons en Lui.

Naturellement ces valeurs doivent se conjuguer avec les conseils et les recommandations que nous livrent les scientifiques. Ce confinement nécessaire pour dépasser cette crise inchallah doit être respecté scrupuleusement, avec volonté et espoir.

Profitons de ces jours pour faire notre introspection, interroger notre conscience et nous détacher de la chose matérielle et ainsi avoir l’occasion de prier, lire et apprendre davantage à la fois sur notre religion et sur notre époque.

Profitons de ces jours pour se tourner en pensée vers l’Autre, et souhaiter le meilleur à nos frères Juifs et Chrétiens qui célébreront, dans quelques jours, leurs fêtes de Pâque.

Je voulais à travers ce court message vous souhaiter la santé et la sérénité pour vous-mêmes, vos proches et vos familles.

Prenez soin de vous,

Restez chez vous,

Que cette épreuve dure le moins longtemps possible,

Et qu’Allah préserve notre pays et tous les pays de la planète et ainsi les Hommes.

 

Chems-eddine Hafiz,
Recteur de la Grande Mosquée de Paris.