Prière du vendredi : les conditions à respecter

Logo copie

Communiqué

Respect des règles sanitaires lors de la prière du vendredi

 

La Grande Mosquée de Paris organise deux prières du vendredi (ṣalāt al-jumʾah) pour limiter le nombre de fidèles rassemblés et ainsi les protéger contre la propagation du virus Covid-19.

Le premier prêche (khuṭbah) a lieu à 13h50 et le deuxième à 14h30.

Nous réinvitons les fidèles à prendre conscience que la capacité d’accueil de la Grande Mosquée de Paris est fortement réduite par son dispositif sanitaire et qu’elle est donc contrainte, chaque vendredi, de fermer momentanément ses portes lorsque cette capacité est atteinte.

Nous remercions chacun de prendre ses précautions et de suivre avec responsabilité cette organisation contraignante mais nécessaire.

Nous demandons aux fidèles de na pas prier sur le trottoir, aux abords de la mosquée, car cette pratique est dangereuse en contexte d’épidémie, est interdite par loi et nuit aux riverains.

Le Prophète Mohammed (la prière de Dieu soit sur lui) nous a enseigné le civisme et le respect du voisinage : « L’Ange Jibrīl [Gabriel] n’a cessé de me recommander le voisin à tel point que j’ai cru qu’il allait lui donner droit à l’héritage » (Al-Boukhari, Sahih n°6015). Le Prophète (la prière de Dieu soit sur lui) recommanda aussi de « donner à la rue son droit » (Al-Boukhari et Muslim, Riyad as-salihin n°190), c’est-à-dire de respecter la loi commune à tous.

De plus, la prière est un acte d’adoration et de recours à Dieu, pour l’aimer sincèrement et comme il se doit. Elle ne peut être accomplie que dans de bonnes et dignes conditions.

Il nous faut continuer nos efforts contre le Covid-19 et préserver nos mosquées de tout risque sanitaire ainsi que de toute polémique inutile.

Chems-eddine HAFIZ
Recteur de la Grande Mosquée de Paris