Publication d’une « carte nationale de l’Islam » en Autriche

Communiqué

Publication d’une « carte nationale de l’Islam » en Autriche

La Grande Mosquée de Paris déplore la récente publication d’une « carte nationale de l’Islam » à l’initiative du gouvernement autrichien.

La carte se présente comme une géolocalisation des 600 mosquées et associations musulmanes, comprenant les noms de leurs responsables et des affirmations sur leur « degré de radicalité », le tout accompagné de commentaires suspicieux.

Il s’agit d’un fait très grave de stigmatisation d’une minorité religieuse, insupportable sur le territoire d’Europe. Cette démarche incite à la peur, laquelle est une source de la haine.

La cartographie constitue un fichier des responsables associatifs et religieux, ce qui est une faute grave : dans les temps actuels, assumer un poste de direction dans une association organisant le culte musulman crée de lourdes responsabilités, et c’est un risque insensé que de fragiliser ces présidents d’associations, qui font tout pour appliquer la loi et qui n’ont jamais été impliqué dans une exaction islamiste quelconque. Quels seront les leaders de la communauté religieuse quand des initiatives de ce type auront découragé les bonnes volontés ?

De plus, la carte témoigne d’une méconnaissance patente des méthodes du combat contre la radicalisation. Elle ignore la différence fondamentale entre les musulmans et les radicalisés et, pire, instaure un clivage entre les musulmans et le reste de la société. Alors que les musulmans vivent dans l’inquiétude de voir quelques-uns de leurs proches s’enfermer dans une logique de crime, cette approche induit une défiance généralisée et inadmissible contre tous les musulmans.

Il est donc impérieux que cette carte soit retirée.

Je me suis adressé à son Excellence l’Ambassadeur d’Autriche à Paris, pour lui dire que nous attendons autre chose de ce pays de grande culture et de référence au cœur de l’Europe.

 

Chems-eddine HAFIZ
Recteur de la Grande Mosquée de Paris