Rohingyas : Appel à la conscience humanitaire pour la minorité musulmane de Birmanie victimes d’un tragique génocide

Communiqué

Paris, mardi 5 septembre 2017

La Grande Mosquée de Paris et sa Fédération nationale condamnent avec force la persécution sauvage que subissent les musulmans Rohingyas en Birmanie. Des milliers d’innocents, dont des femmes, des enfants et des vieillards, ont été atrocement assassinés et leurs habitations incendiées. Des scènes insoutenables pour la conscience humaine.

D’après les derniers chiffres de l’ONU, plus de 400.000 Rohingyas ont dû fuir la Birmanie, leur pays, pour se réfugier dans les pays voisins afin d’échapper aux massacres. Selon l’ONU, en dix jours, plus de 120.000 personnes ont trouvé refuge au Bangladesh, confronté à une nouvelle crise humanitaire. C’est l’épisode le plus tragique qu’a connu cette minorité musulmane de près d’un million de personnes.

La Grande Mosquée de Paris salue la récente déclaration du Pape François qui donne une ampleur médiatique mondiale à cette tragédie en interpellant chacun d’entre nous à ne pas y rester indifférent.

La Grande Mosquée de Paris en appelle à la conscience humanitaire et soutient toutes les démarches visant à mettre un terme dans les plus brefs délais aux persécutions des musulmans Rohingyas dont le seul crime est d’avoir une conviction religieuse différente de la majorité birmane.

Mots clés des articles